Respecter leurs droits est notre devoir

L’article 31 de la convention internationale des droits de l’enfant précise

 

« Les Etats parties reconnaissent à l’enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge, et de participer librement à la vie culturelle et artistique.

Les Etats parties respectent et favorisent le droit de l’enfant de participer pleinement à la vie culturelle et artistique, et encouragent l’organisation à son intention de moyens appropriés de loisirs et d’activités récréatives, artistiques et culturelles, dans des conditions d’égalité. »

Cet article à lui seul résume et cadre les raisons d’être des cafés des enfants.

Mais l’idée de café des enfants, provient d’un désir d’une fille de 12 ans , celui de pouvoir rencontrer et jouer avec des amis de son âge , librement, dans un café ouvert aux enfants et à tous , sans restriction avec la possibilité d’y amener son petit frère dont elle avait la responsabilité certains après-midi.

« Cette envie et ce rêve éveillé, je les ai partagés, 30 ans plus tard en 1999 avec d’autres adultes qui souhaitaient participer à la création d’un lieu de vie où des adultes bienveillants accueilleraient les enfants »

C’est ainsi que Cafézoïde , le premier café des enfants a ouvert ses portes le 1er aout 2002.

Fort de son succès, de nombreux adultes sollicitèrent Cafézoïde pour que d’autres cafés des enfants naissent ici et là.

En 2003, Cafézoïde a décidé de rester petit, unique, de ne pas dépasser 10 salariés, de prendre racine dans le 19ème, le seul arrondissement de Paris qui rajeunit, pour donner toute son attention à l’aventure qu’il proposait aux enfants et d’aider tous les porteurs de projets à monter leur propre café des enfants, en partageant ses principes lors de réunions mensuelles gratuites.

14 années plus tard, 60 cafés des enfants étaient nés.

Les cinq premiers ont fondé une Fédération Internationale des Cafés des enfants qui propose aujourd’hui, à l’ensemble des personnes intéressées par le projet de café des enfants de participer à des journées d’échanges annuelles autour de la convention internationale des droits de l’enfant, à Paris.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *