Nos ados

L’accueil spécifique des adolescents

 

Le travail sur l’autonomie

 « Le déplacement dans la ville, sans ses parents, forme un des éléments de la dynamique qui mène le jeune à l’autonomie. Cela constitue un des indicateurs de l’accès à l’âge adulte »

Trop dépendre de ses parents nuit à l’autonomie.

« Trop jouer à l’intérieur, conduirait à une perte de socialisation »

François de Singly (Penser autrement la jeunesse).

Afin de favoriser les rencontres et la mixité sociale, nous avons davantage travaillé auprès des familles sur l’importance d’une part de faire confiance à l’enfant et au jeune sur la gestion de son temps libre et sur la nécessité d’avoir des activités en dehors de ses parents avec ses pairs.

Certains parents ont du mal à laisser circuler leurs enfants seuls en ville, encore plus les filles que les garçons (étude réalisée par l’institut pour la ville en mouvement auprès de 820 urbains de 11à 13 ans) ce qui crée un décalage avec ceux qui sont livrés à eux-mêmes.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *